Urba PuiseuxPlanM 1 / 3
Urba PuiseuxZoom 2 / 3
Urba PuiseuxVoirie 3 / 3

Urba PuiseuxPlanM

Bois-Coudray

En 2005, nous proposons à la commune de Puiseux-en-France (95), de mettre en place une consultation pour l’aménagement d’un quartier résidentiel à la  périphérie de la ville. Nous participons à cette consultation, en concurrence avec deux équipes de promotion immobilière, et proposons un projet où l’espace public est organisé autour d’une grande avenue demi-circulaire, inspirée des ‘crescent’ anglo-saxons, et qui prévoit la construction de plusieurs équipements publics.

Un terrain agricole de 16 hectares est arrêté comme emprise pour l’opération , il présente un fort dévers vers le sud-ouest, et est bordé :
• au nord par une ligne de transport électrique à haute tension,
• au nord-est par une route départementale qui en constitue le principal accès,
• à l’est par une emprise publique dédiée au sport,
• au sud par le cœur de la commune,
• à l’ouest par une zone boisée dite de Coudray.
Un talweg situé dans la ligne de plus grande pente est considéré comme inconstructible car il assure une grande partie du ruissellement des eaux de surface.

Nous proposons un projet qui s’articule autour de quatre points :
• Organiser l’espace du nouveau quartier, ses fonctions et sa forme.
• Harmoniser ses relations à l’existant:
- en offrant une large palette d’habitats répartis de façon cohérente.
- en ménageant des marges de développement pour les équipements scolaires.
- en restructurant les équipement sportifs.
• Maîtriser sa mise en œuvre, sa qualité environnementale et son phasage.
• Contrôler l’impact de l’urbanisation nouvelle en constituant plus un paysage qu’une forme urbaine.

Deux voies principales sont proposées :
1. Une avenue, en arc, qui est l’espace principale de l’aménagement et qui en structure le fonctionnement. Cette voie doit assurer aussi l’accès principale au nord-est, de puis la départementale.
2. une voie dans le Talweg qui prolonge la rue venant actuellement du lotissement K-B. Cette voie doit assurer aussi l’accès au sud-ouest, côté centre bourg.

Le verdissement donne au site sa forme paysagère en même temps qu’il qualifie l’espace public.
Trois éléments structurent l’ensemble :
1. Au nord, le prolongement du bois du Coudray par un boisement le long de la ligne haute tension permettant autant la  définition d’une limite nord de la zone d’habitat en lisière de plateau agricole qu’une intégration de la ligne haute tension elle-même.
2. Au sud, un square accompagnant l’accès sud depuis le centre-bourg, assurant aussi une fonction de rétention en pied de ruissellement de la voie du Talweg.
3. Le long d’une avenue, un dispositif végétal mariant terre-plein de rétention d’eau et alignement d’arbres de hautes tiges, marquant l’espace structurant du nouveau quartier.

Le projet organise ce vaste terrain en tenant compte des caractéristiques précédemment décrites.
1. Il crée une avenue accompagnant la topographie du site.
2. Il s’appuie sur cette avenue pour organiser 2 secteurs d’habitat :
• au sud-ouest de l’emprise publique dédiée au sport,
• au nord-est du bois du Coudray,
3. Il garantit la circulation de l’eau dans le Talweg, conformément aux exigences réglementaires.
4. Il crée au sud deux relations différenciées :
• pour les véhicules avec le lotissement K&B,
• pour les piétons avec la zone d’équipements scolaires et sportifs.
5. Il propose une forme résidentielle :
• hiérarchisant les voiries en fonction de leurs fréquentations,
• répartissant les types d’habitats : en continuité de l’existant pour ceux qui se situent marges du
terrain ; en cohérence avec le nouveau système viaire proposé pour ce qui ceux situent au cœur du site.

  • Type: Urbanisme
  • État: Faisabilité
  • Année: 2005
  • Ville: Puiseux-en-France (95)
  • Client: Ville de Puiseux
  • Superficie: 16Ha
  • Budget: nc
  • Équipe: Atelier Salomon, mandataire / Lancasterres IdF, Aménageur / Audic, Bet VRD
  • Prestation: Architecte co-traitant